02/02/2009

Les dispositifs de financement publics

Vous trouverez ci-dessous des pistes sur les financeurs publics potentiels de vos futures vacances !


La MDPH

La Maison Départementale des Personnes Handicapées peut être sollicitée dans le cadre des vacances, par 2 biais :

- vous êtes bénéficiaire de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) :

Vous pouvez, dans le cadre du plan personnalisé de votre évaluation (volet « aides humaines »), comptabiliser le temps de présence d’une Tierce Personne, sur votre temps de vacances. De même, pour les frais liés au transport, vous pouvez anticiper ces frais et les intégrer dans le volet « surcoûts liés aux transports ». Enfin, dans le cadre du volet « frais exceptionnels et charges spécifiques », vous avez la possibilité d’insérer toutes les dépenses liées aux vacances que vous pourrez identifier.

Bénéficiaires de l’AEEH (enfants et adolescents) : vous pouvez réclamer une réévaluation de votre complément d’AEEH.

- vous n’êtes pas bénéficiaire de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) :

Chaque MDPH dispose normalement d’un Fonds départemental de compensation du handicap, dont le but est de prendre en charge, tout ou partie, du surcoût lié au handicap. Il vous suffit, pour le solliciter, d’adresser un courrier à votre MDPH, en décrivant précisément –notamment en distinguant coût et surcoût- votre projet de vacances.

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/espaces/handicap/

 La CAF (concerne les allocataires ayant au moins 1 enfant agé de 2 à 18 ans à charge)

Certaines CAF peuvent intervenir, pour les mineurs, dans le cadre des Aides aux Temps Libres (anciens bons CAF), pour attribuer un montant journalier (plafond de 15€/jour), sous certaines conditions, notamment au regard du Quotient Familial.

www.caf.fr

Dispositif créé en 2002 pour aider les familles ayant des difficultés à l’accès aux vacances, VACAF (vacaf.org 0 820 25 98 98) ce sont des centres de vacances labellisés qui accueillent les familles, à des tarifs préférentiels. Attention, sur le site internet figure le détail des centres de vacances où, malheureusement, toute notion d'accessibilité fait défaut. Aussi, avant de réserver, prenez contact directement avec le lieu d'hébergement afin d'obtenir des renseignements plus précis sur la configuration du site.   

Pour tout renseignement complémentaire, contactez votre conseiller CAF.

 Le CCAS

Emanation des pouvoirs communaux, le CCAS peut être sollicité dans le cadre d’une aide exceptionnelle, liée aux vacances. Faites valoir le droit de l’accès à tout pour tous, le droit au répit familial, la notion de surcoût lié au handicap (si la MDPH ne le prend pas en charge dans votre PCH)…

www.unccas.org

 La CPAM

Les Caisses Primaires d’Assurance Maladie sont normalement pourvues de services sociaux que vous pouvez interpeller, au nom de la loi dite du 11 février 2005, spécialement dans le cadre de la prise en charge d’éventuels frais de transports adaptés.

Consultez le service social de votre centre de CPAM.

www.ameli.fr

 Les Collectivités territoriales (Conseil Général et Conseil Régional)

Ces institutions disposent également de services sociaux auprès desquels vous pouvez faire valoir vos besoins en accompagnement financier, dans le cadre de votre séjour. Des assistantes sociales et des conseillères en économie sociale et familiale seront à votre écoute et jugeront, avec vous, de la recevabilité de votre requête.

Vers le site des conseils généraux